♻️ Réduire sa consommation d’énergie – des astuces

♻️ Réduire sa consommation d'énergie - des astuces
Sommaire

Vous le savez, ou si vous ne le savez pas, je vous l’apprends, j’écris mes articles tous les matins en fonction des actualités. Ce matin, deux situations m’ont donné l’idée principale. 1. La chaîne BFM qui doit répéter depuis des jours les solutions pour économiser de l’énergie 2. Le fait de voir ce matin la TV en veille, alors qu’on aurait pu l’éteindre.

Une situation compliquée

Bouclier tarifaire, augmentation des coûts mensuels, nous sommes tous à nous poser des questions pour savoir comment nous allons passer l’hiver. Sur le chauffage personne n’est épargné, le prix du bois s’envole, quand la fourniture de pellets est limitée, et explose en termes de prix, je ne parle même pas du gaz ou de l’électricité.

💸
Investissez dans les meilleurs placements financiers

Chacun de nous commence à se dire que l’hiver va se passer avec des pulls ou avec une température dans la maison inférieure à l’hiver dernier, et avec un noir absolu dans certaines pièces. Mais ne pas pouvoir se chauffer, ou avoir des factures en retard, ne doit pas devenir une réalité, nous allons donc essayer de vous donner quelques conseils.

♻️ Réduire sa consommation d'énergie - des astuces

Je vous arrête déjà, je ne vais pas vous dire de mettre un col roulé, ou d’arrêter votre sèche-linge, ces “conseils” ont déjà été donnés… Je pense que nous devons prendre le problème à bras le corps, et proposer des solutions avec différents coûts pour optimiser votre utilisation d’énergie et d’électricité.

Les tips à bas prix

Il existe quelques tips à mettre en place qui ne vont pas coûter très cher, mais qui mis bout à bout peuvent réduire la facture mensuelle. Chez Nyko, nous essayons, autant que faire se peut, d’être économe en énergie, et tenter de faire au mieux pour que nos enfants aient une planète “propre”. Nous tentons chaque jour de mettre en place ces quelques tips (et plus), afin de pouvoir réduire notre impact.

Éviter les fuites d’air      

Quand on le lit, on se dit, Nyko se moque de moi, évidemment que je fais attention à bien fermer mes portes et mes fenêtres. Ne vous inquiétez pas, je n’imagine pas que vous laissez une fenêtre ouverte toute la nuit, et chauffez dans le vide. Mais pour autant, certaines portes et  certaines fenêtres laissent passer l’air même si elles sont fermées.

On ne peut pas tout le temps parler de changement, beaucoup d’entre vous ont des fenêtres simples vitrages et d’anciennes portes. Rien de pire du coup que de voir de l’air froid rentrer dans une maison qui est en train d’être chauffée… Deux solutions, la première au niveau des fenêtres, utilisez des rouleaux de joints de fenêtre, environ 10 € / mètre, ou des joints de bas de porte, prix environ 8 €. 

 

Mais si après cela, vous sentez encore de l’air passer, il existe trois solutions pour trouver les fameuses fuites :

  1. Allumer une bougie, faire le tour de la maison en passant près des points stratégiques. Dès que la flamme penche, une fuite d’air est présente.
  2. Regarder où se situent les toiles d’araignées. Nos chères amies ont tendance à tisser leurs toiles près d’un endroit où l’air passe.
  3. Faire appel à un professionnel qui fera un test d’infiltrométrie

Une fois les fuites détectées, y remédier avec les conseils déjà donnés.

Chauffer les pièces principales

Une fois que vous avez commencé à isoler la maison ou l’appartement de l’extérieur, il va peut-être vous rester un peu de joints de bas de porte. Ne les jetez pas, nous allons les utiliser. Les utiliser pour isoler les pièces principales, des pièces secondaires. En clair, vous allez pouvoir chauffer les pièces que vous utilisez le plus fréquemment, en général, les chambres et le salon. Je vous invite à isoler ces pièces du reste de la maison.

Les autres pièces, telles que la cuisine, la salle de bain, le ou les couloirs, n’ont pas la nécessité d’être autant chauffées. Donc les isoler permet de mieux répartir la chaleur et de ne pas chauffer inutilement de grands volumes. Dans une chambre, une température de 16 à 17° est suffisante pour dormir paisiblement, et avec une grosse couette, votre nuit sera parfaite.

Par contre, dans les pièces de vie quotidienne, une température de 19-20° est en général bien plus agréable. Mais en séparant ces pièces de vie du reste de la maison, on optimise son chauffage. Vous pouvez ajouter deux éléments dans ces pièces de vie. Premier élément, des rideaux thermiques, au prix d’environ 50 €. À ce prix, vous êtes sur un rideau thermique de baie vitrée. Ensuite, vous pouvez installer des tapis sur les carrelages afin de protéger les pièces du froid qui remonte. Pour les tapis, vous en avez à tous les prix.

Aérer son logement

Vous devez vous dire, Nyko devient totalement fou, il y a deux paragraphes, il nous explique comment faire pour isoler sa maison et là il nous dit qu’il faut aérer. Si vous ne renouvelez pas l’air, cet air va devenir humide, et ainsi, il sera bien plus compliqué à chauffer. Quand je dis compliqué, en n’aérant pas la facture s’alourdit car il faudra plus de puissance pour arriver à la même température. La solution est d’ouvrir les pièces une dizaine de minutes le matin.  Bien sûr, lorsque vous allez ouvrir les fenêtres, arrêter le chauffage, cela ne servirait pas.

Je vous invite à prendre soin de votre VMC, ne pas obstruer les arrivées et sorties, vérifier qu’elle fonctionne, et la nettoyer tous les 3 mois. Souvent la poussière s’y installe et ne permet pas un fonctionnement normal. 

Cela ne coûte rien en plus :-).

S’équiper en multiprises

Je vous le disais ce matin, ce qui a fait que j’écris cet article, c’est que je me suis levé et j’ai pu voir ma TV en veille. Aucun intérêt, elle consomme de l’énergie pour rien. Pour autant, pas simple, de passer derrière le meuble pour débrancher, ou être sûr d’avoir éteint. Midilibre a d’ailleurs publié un article intéressant, une box allumée en permanence consomme autant qu’un réfrigérateur en une année. 

La consommation des appareils qui sont mis en veille peut représenter jusqu’à 10% de la facture d’électricité. C’est tout de même conséquent quand on voit les évolutions du kWh. Le conseil sera donc de s’équiper en multiprises, et mettre en place le rituel de les éteindre en vous couchant, ou lorsque vous n’avez plus besoin d’utiliser le matériel. Pour la box, je le ferai dès ce soir, désolé William. Pas de jeu en ligne durant la nuit (mon deuxième qui a tendance à jouer en réseaux…). Mais cela permettra aussi à vos enfants de ne pas avoir la tentation de jouer ou d’aller sur le net. Deuxième effet kisscool.

Deux avantages à éteindre les appareils la nuit et ne pas les mettre en veille.

Le premier : économiser 600 kWh soit 104,40€ (Prix du kWh en ce moment, réglementé, 0,1740€ TTC). 

Deuxième avantage: augmenter la durée de vie de vos matériels.

Trouver les meilleures solutions financières

Quelques tips en vrac

Les premiers tips pour moi étaient les plus importants, mais ce ne sont pas les seuls, pour les tips peu chers, il est possible de :

  • Changer vos ampoules pour des LED
  • Eteindre vos lumières 
  • Dégivrer votre congélateur
  • Optimiser l’utilisation de son lave linge ou sèche linge
  • Régler la température de votre ballon d’eau chaude entre 50°C et 55°C 
  • Isoler les tuyaux et le ballon d’eau chaude

Des tips un peu plus coûteux 

Bien sûr, ces tips ne sont pas les seuls. Ils vous permettent de passer l’hiver avec une optimisation du coût de l’énergie. Il existe des solutions à mettre en place pour agir directement sur le coût énergétique de sa maison ou son appartement. Des aides existent en plus !

Pour inciter les propriétaires à la rénovation énergétique de leur logement, l’État propose une nouvelle aide financière :

  • MaPrimeRenov’. Ouverte à tous les propriétaires, elle peut se cumuler avec :
  • les bonus sortis de passoire thermique et bâtiment basse consommation (BBC)
  • les Certificats d’économies d’énergie (CEE), en particulier les coups de pouce chauffage et rénovation globale
  • les aides des collectivités locales,
  • les aides d’Action logement, 
  • la TVA à 5,5 %

 Mais s’y prendre au dernier moment n’est peut-être pas la meilleure solution.

Vous devriez prendre le temps d’analyser les points qui font que votre bien est énergivore, et agir dessus. En général, il est possible d’agir via :

  • Le remplacement des systèmes de chauffage et d’eau chaude sanitaire
  • Le remplacement des menuiseries
  • L’isolation des murs par l’intérieur
  • L’isolation des murs par l’extérieur
  • L’isolation des combles ou toitures

L’engagement de Nyko

Ce matin, je vais prendre plusieurs engagements. 

Le premier sera de publier fréquemment sur le sujet de l’optimisation énergétique des bâtiments pour vous faciliter sa compréhension. De plus, je publierai dans les prochaines semaines un guide complet pour les aides financières. 

Deuxième engagement: mettre en place un webinaire avec Matera, sur la rénovation énergétique des biens en copropriété, rénovation personnelle ou rénovation globale. Troisième engagement: je mettrai en avant des idées intéressantes et nouvelles afin de vous proposer des solutions simples pour optimiser votre consommation énergétique et ainsi vos factures.

Nyko sort un peu du cadre de ses actions de conseil métier en gestion de patrimoine, mais une des optimisations que nous faisons, est la gestion des flux sortants. Nous tentons toujours, avant même de proposer un investissement, d’optimiser les flux et les capitaux. Optimiser les flux correspond à avoir la même qualité de vie, de service, en réduisant son coût. L’une de nos premières actions est d’optimiser le coût de l’assurance de prêt, mais la facture d’énergie va devenir LE sujet. En proposant cet article, j’espère réduire vos factures en conservant une qualité de vie au domicile intéressante. Cette économie doit vous permettre de mettre en place de nouveaux objectifs de vie.

Abonnez-vous à la Nyko’s Newslettter

Nicolas
Nicolas

Nicolas est spécialisé en Gestion de Patrimoine et est le CEO de Nyko.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *