đŸŽ€ Interview de Caroline Paroli – We Act – Compromis en 72h

đŸŽ€ Interview de Caroline Paroli - We Act - Compromis en 72h
Sommaire

La semaine derniĂšre, j’ai pu interviewer un expert de la tokenisation immobiliĂšre, Florian Freyssenet. Le sujet peut paraĂźtre complexe, mais je vous invite Ă  prendre le temps d’écouter le podcast, de regarder la vidĂ©o ou de lire son livre. Les choses changent en immobilier. We Act est une startup qui, elle aussi, veut disrupter le mĂ©tier. Elle s’attaque au compromis de vente.

PrĂ©sentation de Caroline Paroli – Cofondatrice

Caroline est issue du monde du notariat. Elle en connaĂźt tous les rouages, les tenants et les aboutissants. Parcours somme toute assez classique dans la profession. Elle est notaire diplĂŽmĂ©e, et s’occupe donc dans les Ă©tudes notariales, oĂč elle a pu ĂȘtre, de toutes les tĂąches confiĂ©es. Une mise en place, le compromis de vente.

💾

Investissez dans les meilleurs placements immobiliers

ExpĂ©rience professionnelle significative, puisqu’elle exerce ce mĂ©tier pendant 15 ans. En 2017, au grĂ© des rencontres mĂ©tiers, elle a le dĂ©clic. D’abord, sur une associĂ©e, puis sur le sujet Ă  mettre en place. En clair, elle se jette dans le grand bain de l’entrepreneuriat. Son cheval de bataille, mettre en place un compromis Ă©tabli sous 72 h, qui pourra ĂȘtre signĂ© par le vendeur et l’acheteur.

đŸŽ€ Interview de Caroline Paroli - We Act - Compromis en 72h

Dans un univers rĂ©glementĂ©, encadrĂ©, chargĂ© de paperasse, vouloir rĂ©duire le dĂ©lai entre une lettre d’intention d’achat et le compromis de vente, semblait impossible. AprĂšs avoir rencontrĂ© Caroline, on se dit que dans son vocabulaire, le mot impossible n’a pas de place. FondĂ©e en 2017, We Act a donc comme ambition de rĂ©duire considĂ©rablement les dĂ©lais.

L’étape du compromis de vente

Lorsque vous visitez un bien, souvent, pour montrer votre intĂ©rĂȘt, vous faites une lettre d’intention d’achat, dans le but de valider le prix, les conditions suspensives (prĂȘt,…) de mĂȘme que les identitĂ©s des personnes. Ce document, signĂ© par les deux parties, commence Ă  les engager. L’engagement formel est celui du compromis, Ă©tape suivante. 

Dans ce cas, deux solutions, soit vous avez une agence qui rĂ©alise le compromis en interne, soit vous passez par le notaire. Dans le premier cas, il peut y avoir des erreurs, ou le client peut prĂ©fĂ©rer passer par une personne dĂ©diĂ©e Ă  cela. Je ne remets pas en cause la capacitĂ© des agents immobiliers Ă  le faire, mais c’est un mĂ©tier tellement rĂ©glementĂ© et Ă©voluant tellement vite
 La seconde est de passer par le notaire, qui rĂ©alisera l’opĂ©ration. Mais en ce moment, les dĂ©lais sont longs, environ 4 Ă  6 semaines.

We Act disrupte le marchĂ© et se place comme une ressource supplĂ©mentaire du notaire. En clair, ils vont faire le travail pour lui, et Ă©mettre un document, qui en tous points, remplit les normes rĂ©glementaires. Normal, We Act est encadrĂ© par des Notaires diplĂŽmĂ©s et des clercs de notaires
 Cette Ă©tape est importante dans le process d’achat immobilier puisqu’elle lance des Ă©tapes, de dĂ©lai de rĂ©flexion, d’engagement des parties, mais aussi Ă©tabli les conditions suspensives.

Passer par We Act pour cette Ă©tape a donc comme avantage de rĂ©duire les dĂ©lais, tout en gardant une conformitĂ© forte. Ce sont des personnes du mĂ©tier qui rĂ©alisent le compromis, les mĂȘmes que vous retrouveriez en Ă©tudes notariales
 Cerise sur le gĂąteau, le coĂ»t est le mĂȘme, le compromis est payĂ© par l’acheteur, que vous passiez par We Act ou votre Ă©tude notariale, le prix est identique. 

Des dĂ©lais qui s’allongent

Les notaires n’ont pas tout le temps mis 4 Ă  6 semaines pour positionner un RDV de signature de compromis. Mais en ce moment les dĂ©lais s’allongent pour plusieurs raisons. La premiĂšre est que beaucoup de compromis sont issus de mandataires immobiliers, qui par dĂ©faut ne rĂ©alisent pas le compromis, Ă  la diffĂ©rence de certaines agences immobiliĂšres. Seconde raison, en 2015 M. Macron a mis en place une loi qui propose de pouvoir installer de nouveaux notaires par tirage au sort, cela a rĂ©volutionnĂ© le visage du notariat.

Monde plutĂŽt masculin, surtout dans l’imaginaire de certains, maintenant les femmes associĂ©es dans les Ă©tudes notariales reprĂ©sentent 54 % des Ă©tudes françaises. Cela change aussi la donne sur la capacitĂ© des notaires Ă  rĂ©agir sur des Ă©lĂ©ments tels que le compromis de vente. En clair, il y a plus d’études, mais au global moins de temps humain pour pouvoir fournir un compromis rapidement. La solution We Act prend tout son sens. Le monde change, une femme vient d’ĂȘtre nommĂ©e Ă  la tĂȘte des notaires


Trouver les meilleures solutions immobiliĂšres

  • Mon avis sur l’interview

    Si vous ĂȘtes en train d’acheter ou de vendre un bien, via une agence ou un mandataire, demandez-lui s’il a un partenariat avec We Act. Le prix est le mĂȘme, le service est de qualitĂ©, cela vous permettra de pouvoir avancer plus rapidement et plus sereinement sur cette Ă©tape importante dans la vie. We Act fait partie de ces startup mĂ©tiers que l’on aime voir. Caroline nous parle aussi de tous les freins ou accĂ©lĂ©rateurs qu’elle a pu avoir sur son lancement. En clair, dĂ©pĂȘchez vous de regarder ou d’écouter cette interview.


    Nota Bene : We Act sera au salon Rent du 8 Novembre, avec un jeu qu’elles dĂ©voileront pour l’occasion.

    Les liens :

Vous pouvez aussi prendre RDV avec moi pour toutes questions :

Abonnez-vous à la 

Nyko’s Newslettter

Nicolas
Nicolas

Nicolas est spécialisé en Gestion de Patrimoine et est le CEO de Nyko.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *