🎤 Interview Marion Carneiro 🕵️‍♀️ – My Name is Bond

🎤 Interview Marion Carneiro 🕵️‍♀️ - My Name is Bond
Sommaire

Notre quatrième invité des Interviews by Nyko est une invitée. Après avoir eu la change d’interviewer Yoann Lopez, Snowball, Camille Mathis, Conquistadors, Caroline Jurado, Les Cryptos de Caro, je reçois ce jour Marion Carneiro de My Name is Bond. Marion, suite à un podcast, a fait le buzz sur Linkedin, on revient en détails sur cela, et plein d’autres choses.

La genèse de l’interview

Chaque semaine, j’essaye de faire une interview d’une personnalité, que ce soit du monde de la finance, de l’économie, ou bien même du monde de l’entreprise. Pour avoir des sources d’inspiration, je suis abonné à pas mal de personnes. J’ai pu voir remonter sur mon fil Linkedin, un post de Benoît Dubos, Les Jeunes Branches by Scalezia. Ce post mettait en avant le podcast réalisé avec Marion sur son entreprise et sa solution. 

💸
Investissez dans les meilleurs placements financiers

Le début de son post “Leur boîte génère 600K€/an alors qu’ils n’ont aucun salarié. À 2, ils font le travail de 25 personnes. Comment font-ils ? “. Il faut le dire, le titre à lui seul donne envie d’écouter le podcast. En 24h, 3000 likes sur le post, 3000 écoutes, 150 leads entrants pour My name is Bond. Juste des ratios de dingue.

🎤 Interview Marion Carneiro 🕵️‍♀️ - My Name is Bond

Alors au début, on pourrait se dire que le titre y est pour beaucoup… Je pense que le titre, oui, peut avoir son effet, mais pour avoir écouté le podcast, l’interview est juste top. Le titre a donc permis de donner envie d’écouter, et la promesse est au RDV, donc rien à redire, juste félicitations.

Malheureusement, il y a eu pas mal de retours négatifs, mais après tout, c’est normal. Plus on est sur le devant de la scène, plus les gens critiquent, et c’est tout naturel. Ce qui est peut-être malheureux, c’est que les critiques, souvent, ne sont faites que sur le post, et pas sur le podcast. Quitte à critiquer, autant le faire de façon constructive…

Marion Carneiro, personnalité à part

J’ai ainsi pu réaliser cette interview hier avec Marion, elle a pris 30 minutes de son emploi du temps hyper chargé (il faut bien traiter les 150 demandes de contact). Durant l’interview, nous avons échangé sur son parcours, très typé Marketing, et son évolution naturelle pour la création de My Name is Bond. 

Il faut dire que Marion a un cursus très intéressant. Et elle a pu évoluer par moment sur le marketing pur, et d’autres sur l’univers startup. Avec une forte expérience à l’étranger. Depuis longtemps, elle a compris que les réseaux sociaux sont une part importante de l’acquisition client. Elle le dit d’ailleurs, elle proposait de développer cela dans les différentes sociétés où elle a pu être.

De cette idée du développement des réseaux sociaux est née au début une méthode qui lui a permis de faire grossir rapidement ses chiffres de vues, followers, commentaires… Et ensuite, fort de ce succès, elle décide de créer My Name is Bond.

My Name is Bond…

Rien que le nom, j’adore. Je lui ai d’ailleurs dit, la force d’une marque, c’est souvent qu’elle marque la conscience. Ne pas l’avoir sur le bout de la langue, mais pouvoir le citer à tour de bras. Eh bien avec My Name is Bond, c’est réussi, on l’entend une fois, on le retient pour toujours. Le nom est synonyme aussi de ce que fait sa société. My Name is Bond, interagit comme un agent secret et fait pour vous les actions les plus précises, pour réussir sa mission. Sa mission principale, faire en sorte que votre marque prenne le plus de place possible dans l’univers concurrentiel des réseaux sociaux.

Une création de société atypique

Demain, vous ne vous lanceriez jamais avec une personne que vous ne connaissez pas en étant à distance, pour créer votre bébé, votre entreprise ? Marion, elle l’a fait, et c’est un succès. Elle crée My Name is Bond pendant le Covid, et de fait, elle ne peut pas rencontrer Pierre, le CTO de la boîte. 

Pour autant, ça matche, et le duo marche tellement bien qu’ils n’ont pas besoin de se voir quotidiennement au bureau pour que les choses avancent. À un moment donné même, Marion est partie à l’étranger pendant 6 mois. Besoin de voyager, se ressourcer, mais la forte volonté aussi de faire en sorte que My Name is Bond explose. Au début, elle le dit, elle part avec un peu de culpabilité, après quelques semaines, elle se rend compte qu’elle est bien plus productive et ses ratios sont meilleurs.

Donc, vous le voyez, par moment, il faut sortir des idées reçues et prendre des risques, cela peut payer, dans son cas, c’est une réussite. Marion le dit aussi, elle préfère travailler de manière isolée, une force.

Trouver les meilleures solutions financières

Mon retour 

Marion est une personne très intéressante, dommage, nous n’avions que 30 minutes montre en main. Mais je dois avouer qu’en peu de temps, on voit que Marion a une forte expertise, une vision de son domaine et une volonté entrepreneuriale. Cela fait réellement plaisir de pouvoir échanger avec des personnes d’une telle qualité. Nous sommes aussi revenus sur la place des femmes dans certains domaines, et cela reste toujours aussi compliqué. Sur 10 chaînes youtubes d’influenceurs entrepreneurs, en général 1 seule est une femme. C’est dommage, l’expertise n’a pas de sexe, et je peux vous dire que depuis les interviews, chacun de mes interlocuteurs m’a bluffé… Mesdames, prenez cette place qui est la vôtre, Marion le fait et ça lui réussit. Marion je te remercie du temps que tu m’as consacré, je te contacte asap pour parler du projet Nyko avec My Name is Bond. Je te souhaite le meilleur ainsi qu’à My Name is Bond.

Abonnez-vous à la

Nyko’s Newslettter

Nicolas
Nicolas

Nicolas est spécialisé en Gestion de Patrimoine et est le CEO de Nyko.

2 Comments

  1. Ping:🎤 Interview Marion Carneiro 🕵️‍♀️ - My Na...

  2. Samuel Pavin

    Partir à l’étranger, au-delà de la vision de base, c’est surtout un vrai avantage. En particulier sur des créneaux « en avance » (à l’Est de la France), qui permettent de vivre dans le futur et, surtout, de ne pas se perdre dans le « day-to-day » mais de remettre le « focus » sur ce qui a vraiment de l’importance. Vécu et vu en travaillant depuis le Japon et l’Australie depuis quelques années … .

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recevoir les meilleures opportunités financières

Recevoir le Guide Financier 2022

Prends en main ton patrimoine