🏢 En copropriété ? La galère pour augmenter sa performance énergétique…

🏢 En copropriété ? La galère pour augmenter sa performance énergétique…
Sommaire

Il y a quelques semaines, je réalisais l’interview de Raphaël Di Meglio concernant Matera. Il avait fait un post sur les levées de fonds et les valorisations. Nous en sommes venus à parler de son service de rénovation énergétique pour les copropriétés. Le chantier est titanesque, mais il souhaite le relever !

Le marché actuel

Le nombre de copropriétés en France dépasse les 9,7 millions ; ce nombre représente 28% du stock total. Plusieurs propriétaires font face à un défi difficile lorsqu’ils tentent de mettre en œuvre un plan de rénovation.

💸

Investissez dans les meilleurs placements immobiliers

Afin de réduire leur consommation d’énergie, les gens choisissent des changements mineurs dans leur vie quotidienne, comme passer à l’éclairage LED ou ajuster la température. Au lieu d’une rénovation complète, ils préfèrent une rénovation domiciliaire qui comprend le remplacement de certains éléments ou appareils. Une étude réalisée par l’institut IFOP pour Ile-de-France Energies — opérateur énergétique de la région Ile-de-France — a révélé ce choix.

🏢 En copropriétés ? La galère pour augmenter sa performance énergétique

Seulement 13 % des copropriétaires prévoient une rénovation complète, presque tous les copropriétaires ont peur de rénover, car c’est extrêmement coûteux et complexe. Un propriétaire sur deux ne prévoit pas de réduire la consommation d’énergie de l’espace qu’il loue au cours des deux prochaines années.

Un système mal conçu

Le directeur général d’IDF Energies, Raphaël Claustre, estime que la solution de fortune consistant à mettre à jour de minuscules portions d’un projet n’est pas suffisante. En fait, certains petits changements peuvent inverser le résultat escompté et empêcher l’obtention d’une performance à faible émission de carbone, dit-il.

En supprimant les appareils qu’il considère comme inutiles, il estime que les changements nécessaires doivent être apportés au système d’aide. Au lieu de se concentrer sur des améliorations mineures à la maison, il pense que des rénovations plus importantes sont nécessaires dans les bâtiments publics. Il croit que c’est parce que les politiques publiques actuelles encouragent les petites améliorations que les rénovations importantes n’ont pas lieu. Il est nécessaire d’isoler les toits, le sol et les fenêtres avec une grosse “couverture” extérieure. Cela contribuera à améliorer l’efficacité énergétique du bâtiment, comme l’a déclaré le responsable d’IDF Energies.

Des rénovations doivent être envisagées. En raison des coûts impliqués, cela coince. De plus, les réparations majeures nécessitent toujours des décisions votées en assemblées par les copropriétaires. Cela est dû au fait que la réalisation de ces changements nécessite un consensus et des dépenses monétaires importantes. Certains avantages réduisent le prix final payé par le maître d’ouvrage. Comme MaPrimeRenov’Copropriétés, Prime « Coup de pouce Rénovation performante de bâtiment résidentiel collectif », que les professionnels jugent insuffisante.

La moitié des copropriétaires déclare avoir besoin d’aide pour entamer des rénovations énergétiques d’envergure, mais les principaux freins sont souvent financiers…

Trouver les meilleures solutions immobilières

Les syndic de copropriété dans tout ça ?

Les copropriétaires pointent les avantages financiers d’une rénovation lorsqu’on les interroge sur leurs motivations à franchir le pas. Environ 80 % d’entre eux mentionnent les avantages d’une réduction de leur facture énergétique. De plus, la hausse des prix de l’énergie et les préoccupations liées au rationnement de cette dernière sont mentionnées comme des raisons pour effectuer le changement.

Des rénovations majeures sont généralement nécessaires lorsque les locataires déménagent, car les propriétaires veulent éviter de voir la valeur de leur bien diminuer. Ils veulent aussi pouvoir continuer à louer leur logement. Les normes sur les passoires thermiques qui entrent en vigueur les effraient.

« Les syndics de copropriété ont également un rôle central à jouer auprès des copropriétaires. Cela passe par la formation des professionnels », estime Raphaël Claustre. Certaines personnes pensent que les syndics ne sont pas impliqués dans la rénovation globale. Peu de syndics en ont eux-mêmes informé les copropriétaires. Matera avec le lancement de son service permet à ses copropriétaires de pouvoir se projeter sur des travaux d’envergure avec un accompagnement sur-mesure.

Abonnez-vous à la 

Nyko’s Newslettter

Nicolas
Nicolas

Nicolas est spécialisé en Gestion de Patrimoine et est le CEO de Nyko.

1 Comment

  1. Ping:🏢 En copropriété ? La gal&egrave...

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *