banner

👌 Nyko soutient la pétition sur la Crypto de Karl Toussaint du Wast

👌 Nyko soutient la pétition sur la Crypto de Karl Toussaint du Wast
Sommaire

Il n’y a pas plus tard que deux jours, je reçois un message linkedin en provenance de Karl Toussaint du Wast. J’ai déjà pu le citer en référence sur l’apprentissage de ce qu’est la cryptomonnaie. Dans son message il me demandait de signer une pétition pour que les cryptomonnaies, et le bitcoin, soient reconnus comme instrument financier.

Le statut du bitcoin aujourd’hui

Comme j’ai pu l’écrire à plusieurs reprises, un CGP, sous son étiquette CIF (Conseiller en Investissements Financiers) doit se conformer aux directives de l’AMF quant aux produits qu’il propose ou bien aux communications qu’il peut faire. L’art du Disclaimer par exemple… “Les rendements passés ne préjugent pas des rendements à venir”.

🖊️

Soutenir la pétition de Karl Toussaint du Wast

Je ne vais pas vous expliquer aujourd’hui ce qu’est une cryptomonnaie ou l’intĂ©rĂŞt d’investir en bitcoin, ce n’est pas le but. Comme j’ai pu dĂ©jĂ  vous le dire, je suis un amateur du sujet mais pas un expert. C’est peut ĂŞtre un sujet que je modifierai dans les mois Ă  venir avec une formation pour maĂ®triser cela. Mais nous verrons que la pĂ©tition de Karl Toussaint du Wast pourrait faire accĂ©lĂ©rer les choses.

👌 Nyko soutient la pétition sur la Crypto de Karl Toussaint du Wast

Pour le moment, lorsque vous cherchez si le Bitcoin ou les cryptomonnaies sont lĂ©gales voici ce qu’il en ressort. A la diffĂ©rence des monnaies Ă©lectroniques, les cryptomonnaies, les monnaies virtuelles, telles que le Bitcoin, l’Ethereum, ou toutes les autres n’ont aucun statut lĂ©gal Ă  ce jour. Sur le site de l’État, on parle mĂŞme d’un encadrement par les pouvoirs publics “embryonnaires”…. 

En droit Français, ces monnaies nouvelles générations n’ont aucun statut juridique clair précis, et ne sont donc pas reconnues comme instruments financiers. En clair, les cryptomonnaies ne sont pas réglementées.

La seule chose que mentionne l’AMF aujourd’hui ce sont les risques d’un tel investissement sur la toile, et les différentes arnaques qu’ils lui sont remontées. Ils ont mis en place une liste noire de sites dits malfaisants. 

Ce qui est tout de mĂŞme surprenant c’est que les cryptomonnaies n’ont pas de statut juridique mais pour autant, l’État ne voit aucun sujet Ă  les imposer au titre de la dĂ©claration 3916… Elle impose les portefeuilles en cryptomonnaies, les plus values mais aussi l’activitĂ© de minage.

Le constat du bitcoin aujourd’hui

Une étude de l’Association pour le Développement des actifs numériques ainsi que de KPMG met en avant le fait que les Français détiennent de plus en plus cet actif financier. Il met en avant un point assez factuel, il y a plus de Français qui détiennent des cryptomonnaies que de Français qui ont des actions en direct !

L’étude réalisée en Décembre 2021 par IPSOS auprès de 2003 adultes met en avant que 8 % détiennent des cryptomonnaies, 30 % ont le souhait d’y investir. Dans le même temps, une enquête SOFIA, issue de l’AMF, mentionne que seulement 6,7 % des Français détiennent des actions en direct, un pourcentage en recul.

Un Français peut aujourd’hui acheter du bitcoin, l’AMF parle même du statut de PSAN, Prestataire de Service en Actifs Numériques, mais il ne donne aucun statut au produit final. Il est tout de même surprenant d’encadrer la plateforme qui la vend, quand on n’encadre pas le produit final.

De plus, l’AMF recense des produits et les encadre dĂ©jĂ  aujourd’hui tel que les ICO (confer article sur la levĂ©e des agences de papa) mais ne donne aucun statut sur l’élĂ©ment clef de tout cela, la cryptomonnaie ou mĂŞme la blockchain.

Les choses doivent changer, signez !

Il faut faire évoluer la réglementation sur le bitcoin compte tenu de l’actualité mais aussi du nombre de Français qui en détiennent et qui s’y intéressent. Le fait d’encadrer cet actif numérique doit permettre de rendre tout cet écosystème plus contrôlé, plus safe pour l’investisseur. On voit trop d’arnaques sur un tel sujet, qui devient de plus en plus prépondérant.

Réglementer un produit, c’est lui donner un cadre, un statut, des normes, des process. Lorsque vous souhaitez commercialiser un produit financier, il vous faut des documents officiels, montrer patte blanche, et faire en sorte que dans le temps l’investisseur soit averti des risques d’un tel investissement.

Voici un des rôles de l’AMF : “L’AMF surveille les produits agréés pendant toute leur durée de vie. Elle vérifie leur conformité à la réglementation et veille à la qualité de l’information diffusée auprès des investisseurs (rapports annuels, lettres d’information ou documents publicitaires). Une attention particulière est apportée aux documents commerciaux des produits destinés au grand public.”

En encadrant plus le monde de la cryptomonnaie, on stoppera toutes ces communications publicitaires trompeuses, on enverra un signal fort. De plus, cela imposera des formations pour que chaque professionnel puisse maîtriser ce produit et conseille au mieux son client. Entendons-nous bien, je ne me vois pas demain proposer une telle solution, comme je l’ai dit je suis amateur, pas assez expérimenté. Je vais d’ailleurs prendre des formations pour mieux maîtriser ce produit (je ne pense pas 1000 heures comme Karl pour autant :-)). Ce que je dis c’est qu’on ne peut pas se boucher le nez en disant que ce produit n’est pas à la hauteur d’un CGP. Il commence à être présent partout, il nous faut donc évoluer et faire en sorte que le principal intéressé, le client, puisse avoir des conseils, des relais de qualité, une information claire nette et précise, sans information erronée.

Karl je soutiens ta pétition, j’espère que tu atteindras le nombre de signatures que tu espères.

https://www.change.org/p/reconnaitre-le-bitcoin-comme-instrument-financier

Soutenir la pétition de Karl Toussaint du Wast

Le mot de Karl

Merci à Nyko.io pour leur soutien et le relais de cette pétition. Je suis intimement convaincu, que ”seul on va peut être plus vite mais ensemble nous allons plus loin”. 

Nous n’en sommes qu’au tout début de l’avènement de cet incroyable nouvel écosystème mais pour qu’il soit compris, adopté et reconnu par le plus grand nombre, nous avons besoin de nous entraider, de soutenir et de relayer, comme vous le faites ici (encore merci) tout ce qui peut faire avancer les choses. Je sais très bien que les pressions du côté des grandes instances financières centralisées sont fortes et les enjeux importants de l’autre pour toute une partie d’acteurs qui ne veulent surtout que “rien ne change”, mais le monde évolue si rapidement. 

Je constate des adoptions formidables ailleurs, sous de nombreuses formes: adoption du bitcoin comme monnaie légale ici, lancement d’un spot ETF là. Si nous ne voulons pas, qu’une fois de plus, la France se retrouve au bas du classement des pays qui ont pris le virage de l’innovation et du web 3.0, c’est tous ensemble que nous pourrons, j’en suis certain, y arriver. 

Relayez cette pétition autour de vous, invitez vos amis, vos proches, votre entourage passionné et/ou convaincu comme moi à se joindre à nous en signant cette pétition. C’est totalement gratuit, cela prend 4 secondes et en plus pour les plus “timides”, ils peuvent toujours signer en anonyme. Je compte sur vous, le bitcoin compte sur vous, alors à vous de jouer.

Merci à tous et très belle journée

Abonnez-vous Ă  la Nyko’s Newslettter

Nicolas
Nicolas

Nicolas est spécialisé en Gestion de Patrimoine et est le CEO de Nyko.

1 Comment

  1. Ping:đź‘Ś Nyko soutient la pétition sur la Cryp...

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

[trustindex data-widget-id=68277445151b52893b57b91b6b]

Recevoir les meilleures opportunités financières

Recevoir le Guide Financier 2022

Prends en main ton patrimoine