đŸ‘· Le DPE aura de plus en plus d’impact sur l’obtention du crĂ©dit

đŸ‘· Le DPE aura de plus en plus d'impact sur l'obtention du crĂ©dit
Sommaire

Les normes Ă©nergĂ©tiques sont dans toutes les conversations. Que ce soit l’investisseur qui ne pourra bientĂŽt plus louer son logement dit passoire thermique. Ou encore le propriĂ©taire qui a une surconsommation avec des coĂ»ts qui augmentent
 Les banques s’y mettent aussi puisqu’elles deviennent de plus en plus regardantes sur les caractĂ©ristiques des logements.

Le DPE encore et toujours

Les agences immobiliĂšres s’en rendent compte, les clients demandent de plus en plus Ă  avoir les DPE en amont des visites. Cela ne tient pas seulement au fait qu’ils auront plus ou moins de travaux Ă  faire, c’est aussi en relation avec l’obtention de leur prĂȘt immobilier. Des investisseurs ont remontĂ© comme informations qu’un bien achetĂ© pour ĂȘtre un investissement locatif, classĂ© en G, a eu un retour nĂ©gatif de la part de la banque.

💾

Investissez dans les meilleurs placements immobiliers

Pourtant, les normes HCSF semblaient ĂȘtre respectĂ©es. Une telle norme, et la vision qu’à court terme le logement ne sera plus louable a inquiĂ©tĂ© la banque. Si rien n’est fait sur ce logement considĂ©rĂ© comme une passoire thermique, l’annĂ©e prochaine, il ne pourra plus ĂȘtre louĂ©. Le reste de la classe G ne sera plus louable en 2025, les F en 2028 et les E en 2034.

đŸ‘· Le DPE aura de plus en plus d'impact sur l'obtention du crĂ©dit

Le LCL met en avant qu’ils apportent une forte vigilance sur le financement des logements mal classĂ©s. Si le bien se destine Ă  l’investissement locatif, «on va regarder si des travaux pour requalifier le bien sont prĂ©vus et financĂ©s», selon la banque. Cela va mĂȘme plus loin, les banques qui s’aperçoivent que le bien est mal classĂ© exigent des devis de remise aux normes afin de l’intĂ©grer au plan de financement.

La Banque Postale a fait Ă©voluer ses rĂšgles internes d’obtention, tenant compte du DPE. Peu importe l’usage, «dans le cadre du financement de la rĂ©sidence principale ou secondaire, ainsi que dans le cadre de l’investissement locatif» assure une porte-parole.

Certaines banques sont en avance

Une banque parisienne, le CrĂ©dit Agricole d’Ile-de-France, a dĂ©jĂ  mis en place le “PrĂȘt Travaux Verts” afin de financer les travaux de rĂ©novation Ă©nergĂ©tique. Cela ne concerne pas seulement un financement. Le process intĂšgre un audit Ă©nergĂ©tique et un accompagnement sur les travaux. Cela va permettre donc Ă  une population parisienne de pouvoir acheter n’importe oĂč en France et prĂ©tendre Ă  ce “PrĂȘt Travaux Verts”. Ce prĂȘt est d’un montant de 50 000 € et ne peut reprĂ©senter plus de 10 % du prix d’achat.

La Banque Postale et le CrĂ©dit Mutuel ont, elles aussi, mis en place des solutions. Cela prend la forme d’une “Avance rĂ©novation” Ă  un taux fixe de 2 %, venant en complĂ©ment de MaPrimeRĂ©nov’. 

Trouver les meilleures solutions immobiliĂšres

Une rénovation du parc entier

Je ne sais pas si vous le savez, mais pour atteindre les objectifs fixĂ©s en France, tout le parc immobilier doit ĂȘtre transformĂ© en BBC (BĂątiment Basse Consommation) d’ici Ă  2050. Cela revient Ă  dire que les DPE Ă  ce moment-lĂ  seraient tous en A et B. A date, c’est seulement 2 et 3 % du parc immobilier qui remplit ces critĂšres.

Les banques ne sont souvent pas considĂ©rĂ©es comme un soutien ou support dans la volontĂ© de transformation Ă©nergĂ©tique. Seulement 4 % des Franciliens pensent Ă  se tourneraient vers leur banquier pour recevoir des conseils afin de prĂ©parer des travaux de rĂ©novation, selon un sondage commandĂ© par le CrĂ©dit Agricole Île-de-France


Vous pouvez aussi prendre RDV avec moi pour toutes questions :

Abonnez-vous à la 

Nyko’s Newslettter

Nicolas
Nicolas

Nicolas est spécialisé en Gestion de Patrimoine et est le CEO de Nyko.

1 Comment

  1. Ping:đŸ‘· Le DPE aura de plus en plus d'impact sur l'o...

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *