banner

đź‘· Le DPE aura de plus en plus d’impact sur l’obtention du crĂ©dit

👷 Le DPE aura de plus en plus d'impact sur l'obtention du crédit
Sommaire

Les normes énergétiques sont dans toutes les conversations. Que ce soit l’investisseur qui ne pourra bientôt plus louer son logement dit passoire thermique. Ou encore le propriétaire qui a une surconsommation avec des coûts qui augmentent… Les banques s’y mettent aussi puisqu’elles deviennent de plus en plus regardantes sur les caractéristiques des logements.

Le DPE encore et toujours

Les agences immobilières s’en rendent compte, les clients demandent de plus en plus à avoir les DPE en amont des visites. Cela ne tient pas seulement au fait qu’ils auront plus ou moins de travaux à faire, c’est aussi en relation avec l’obtention de leur prêt immobilier. Des investisseurs ont remonté comme informations qu’un bien acheté pour être un investissement locatif, classé en G, a eu un retour négatif de la part de la banque.

đź’¸

Investissez dans les meilleurs placements immobiliers

Pourtant, les normes HCSF semblaient être respectées. Une telle norme, et la vision qu’à court terme le logement ne sera plus louable a inquiété la banque. Si rien n’est fait sur ce logement considéré comme une passoire thermique, l’année prochaine, il ne pourra plus être loué. Le reste de la classe G ne sera plus louable en 2025, les F en 2028 et les E en 2034.

👷 Le DPE aura de plus en plus d'impact sur l'obtention du crédit

Le LCL met en avant qu’ils apportent une forte vigilance sur le financement des logements mal classĂ©s. Si le bien se destine Ă  l’investissement locatif, «on va regarder si des travaux pour requalifier le bien sont prĂ©vus et financĂ©s», selon la banque. Cela va mĂŞme plus loin, les banques qui s’aperçoivent que le bien est mal classĂ© exigent des devis de remise aux normes afin de l’intĂ©grer au plan de financement.

La Banque Postale a fait évoluer ses règles internes d’obtention, tenant compte du DPE. Peu importe l’usage, «dans le cadre du financement de la résidence principale ou secondaire, ainsi que dans le cadre de l’investissement locatif» assure une porte-parole.

Certaines banques sont en avance

Une banque parisienne, le Crédit Agricole d’Ile-de-France, a déjà mis en place le “Prêt Travaux Verts” afin de financer les travaux de rénovation énergétique. Cela ne concerne pas seulement un financement. Le process intègre un audit énergétique et un accompagnement sur les travaux. Cela va permettre donc à une population parisienne de pouvoir acheter n’importe où en France et prétendre à ce “Prêt Travaux Verts”. Ce prêt est d’un montant de 50 000 € et ne peut représenter plus de 10 % du prix d’achat.

La Banque Postale et le Crédit Mutuel ont, elles aussi, mis en place des solutions. Cela prend la forme d’une “Avance rénovation” à un taux fixe de 2 %, venant en complément de MaPrimeRénov’. 

Trouver les meilleures solutions immobilières

Une rénovation du parc entier

Je ne sais pas si vous le savez, mais pour atteindre les objectifs fixĂ©s en France, tout le parc immobilier doit ĂŞtre transformĂ© en BBC (Bâtiment Basse Consommation) d’ici Ă  2050. Cela revient Ă  dire que les DPE Ă  ce moment-lĂ  seraient tous en A et B. A date, c’est seulement 2 et 3 % du parc immobilier qui remplit ces critères.

Les banques ne sont souvent pas considérées comme un soutien ou support dans la volonté de transformation énergétique. Seulement 4 % des Franciliens pensent à se tourneraient vers leur banquier pour recevoir des conseils afin de préparer des travaux de rénovation, selon un sondage commandé par le Crédit Agricole Île-de-France…

Vous pouvez aussi prendre RDV avec moi pour toutes questions :

Abonnez-vous à la 

Nyko’s Newslettter

Nicolas
Nicolas

Nicolas est spécialisé en Gestion de Patrimoine et est le CEO de Nyko.

1 Comment

  1. Ping:đź‘· Le DPE aura de plus en plus d'impact sur l'o...

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

[trustindex data-widget-id=68277445151b52893b57b91b6b]