💾 Ces clients de Celsius qui ne peuvent pas rĂ©cupĂ©rer leur argent !

💾 Ces clients de Celsius qui ne peuvent pas rĂ©cupĂ©rer leur argent !
Sommaire

Un juge en charge de l’affaire sur la faillite de Celsius a reçu plus de 100 lettres de clients qui ne peuvent plus rĂ©cupĂ©rer leur argent. Il faut dire qu’ils sont 1,7 Millions de clients Ă  ne plus pouvoir toucher leur capital. Ces lettres sont dures Ă  lire, car certains ont tout misĂ© sur la plateforme Celsius, le juge Glenn Martin en charge du dossier aura fort Ă  faire.

Des lettres en pagaille

Au vu de l’histoire de Celsius, un blog a Ă©tĂ© crĂ©Ă© pour regrouper la plupart des lettres envoyĂ©es. Vous pouvez aussi retrouver ces lettres sur le site du cabinet chargĂ© de l’affaire. A date, il a Ă©tĂ© dĂ©nombrĂ© plus de 100 lettres rendues publiques. Mais avec cet Ă©chantillon on peut dĂ©jĂ  se rendre compte du cataclysme de cette faillite.

💾
Investissez dans les meilleurs placements financiers

Il faut que depuis les derniĂšres semaines Celsius a fortement fait parler de lui. Tout d’abord ils ont gelĂ© les retraits, transferts, et rachats, puis se sont mis en faillite. Il faut dire que ce n’est pas la premiĂšre plateforme qui a rĂ©alisĂ© cette opĂ©ration. On parle beaucoup de Three Arrow Capital et Voyager.

💾 Ces clients de Celsius qui ne peuvent pas rĂ©cupĂ©rer leur argent !

C’est ainsi qu’aprĂšs cette annonce les 1,7 Millions de clients de la plateforme se sont retrouvĂ©s totalement laissĂ©s Ă  l’abandon. On dĂ©nombre pas moins de 100 pays en terme de rĂ©partition gĂ©ographique. 

Les témoignages de clients lésés

Sur le site Stretto, on peut donc lire certains tĂ©moignages qui font froid dans le dos. Premier exemple, un homme d’environ 60 ans qui avoue avoir placĂ© 300 000 $ sur la plateforme, soit quasiment toutes ses Ă©conomies. PlacĂ© dans le stablecoin USDC, il pensait que c’était une monnaie stable qui ne pouvait pas avoir autant de volatilitĂ©. Il avoue se sentir trompĂ© par le fondateur de Celsius, Alex Mashinsky, qui dĂ©clarait toutes les semaines que les fonds Ă©taient en sĂ©curitĂ© et protĂ©gĂ©s par Celsius.

Des centaines de lettre reçues par le juge et le cabinet d’avocat.

Malheureusement en faisant tellement confiance, cet investisseur avoue ne pas avoir lu les conditions gĂ©nĂ©rales du site ce qui aurait pu sĂ»rement l’aider Ă  mieux comprendre. Au passage, les conditions gĂ©nĂ©rales ne sont pas en accord avec les dires d’Alex


Une autre personne avoue que tout son plan de carriĂšre Ă©tait construit autour de l’investissement dans la plateforme Celsius. Ses 100 000 dollars placĂ©s en 2021, devaient lui permettre de financer ses Ă©tudes post militaires. Il a mĂȘme fallu des annĂ©es Ă  cet investisseur pour avoir ces 100 000 $. 

 

Une autre investisseuse avoue mĂȘme vivre une situation d’urgence, elle doit rĂ©cupĂ©rer sa mise de dĂ©part afin de financer ses frais de maternitĂ©, son enfant devant arriver dans quelques semaines. Elle se situe en Australie, et elle a grandement besoin de retrouver son argent. 

La mise en place du chapitre 11 

La promesse de Celsius Ă©tait trop belle pour ĂȘtre tenable dans le temps, des taux de 18 % pour les Ă©pargnants, quand elle ne demandait que 0,1 % pour les emprunteurs. Celsius vient d’ĂȘtre entendu par la justice amĂ©ricaine. Mais Celsius n’a pas fait la demande pour que ses clients soient autorisĂ©s Ă  retirer leur argent. Pour Celsius, les clients doivent ĂȘtre gĂ©rĂ©s par la procĂ©dure du chapitre 11. 


Un plan doit bientĂŽt ĂȘtre proposĂ© afin de mettre en place la procĂ©dure concernant le chapitre 11. Ce plan pourra donner la possibilitĂ© aux clients de rĂ©cupĂ©rer leur argent avec une dĂ©cote, ou continuer dans la stratĂ©gie de la cryptomonnaie.

Certaines plateformes ont été trop loins

Le rapport du liquidateur de Three Arrow Capital met en avant des points trĂšs particuliers sur la gestion du fonds spĂ©culatif. On le sait 3AC est elle aussi dans une grande difficultĂ©, mais est-ce dĂ» au marchĂ© ou Ă  la gestion de l’entreprise ? Clairement les fondateurs ont Ă©tĂ© trop loins


A titre d’exemple les cofondateurs Su Zhu et Kyle Davies, ont versĂ© un acompte de 50 Millions de dollars pour un yacht de luxe. Il devait ĂȘtre livrĂ© en Italie dans les deux prochains mois. Davies aurait eu la folie des grandeurs, et il aurait voulu que son yacht soit le plus grand possible, plus grand que ceux des milliardaires



Autre point relevĂ© par le liquidateur, Zhu et sa femme auraient achetĂ© des Bungalow Ă  Singapour pour un montant entre 28,5 Millions de dollars et 48,8 Millions de dollars. Il a Ă©tĂ© donc simple de prouver que les cofondateurs utilisaient l’argent de la sociĂ©tĂ© Ă  des fins personnelles. Clairement, les cofondateurs ont Ă©tĂ© trop loin, et ont prĂ©cipitĂ© la chute de 3AC.

Abonnez-vous Ă  la Nyko’s Newslettter

Nicolas
Nicolas

Nicolas est spécialisé en Gestion de Patrimoine et est le CEO de Nyko.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recevoir les meilleures opportunités financiÚres

Recevoir le Guide Financier 2022

Prends en main ton patrimoine