banner

🪖 La finance et le militaire – Episode 1

🪖 La finance et le militaire - Episode 1
Sommaire

Cela fait un moment déjà que je travaille avec les militaires et je dois dire que je suis toujours surpris par le fait que cette corporation n’apporte que très peu d’attention au développement de leur patrimoine et à la préparation de leur retraite. Beaucoup ont en tête la protection de leur famille, mais à part la GMPA ou l’AGPM, ils ne font pas grand-chose.

Se préparer à l’après

Il faut dire que ce n’est pas le truc de base que tu abordes pendant les classes. Tu apprends surtout à marcher en rang et à dormir avec ton arme, mais pour ce qui est de la finance beaucoup sont complètement néophytes…

đź’¸
Investissez dans les meilleurs placements financiers

L’année dernière, 15 Millions de Français ont vu leur compte bancaire crédité en Juillet ou en Août. Cela fait toujours plaisir quand l’état rembourse ou reverse un montant sur votre compte. Cette année, les dates sont précises : le 21 Juillet ou le 2 Août, la Direction Générale des Finances publiques sera amenée à faire un virement à tous ceux qui auraient trop versé. En revanche, pour tous ceux qui n’auraient pas renseigné leur RIB, le remboursement se fera par chèque, envoyé à votre domicile.

🪖 La finance et le militaire - Episode 1

Pour ne pas perdre tout le monde en route, je tiens à dire que ce que je raconte, c’est du vécu ! Et tous ceux qui me connaissent savent à quel point j’aime l’armée et que je partage les valeurs de tous ces gars qui donneraient leur vie pour une cause plus grande qu’eux. Une grande et belle famille.

Ce que je veux dire c’est qu’en matière de finance, le bidasse n’est pas toujours épaulé. Il existe bien des solutions, même en interne. Par exemple, la retraite mutualiste du combattant. C’est un super support, mais il faut y avoir le droit et savoir qu’on l’a ! Qu’on se le dise entre sentinelle, les OPEX, les stages, la sieste et le sport ne laissent pas beaucoup de temps pour s’occuper de la paperasse.

Pour ceux qui ne la connaisse pas, la retraite du combattant est une assurance vie mono-support en euro sur laquelle les personnes ayant reçu un titre de reconnaissance de la nation peuvent placer de l’argent. L’avantage, ce que vous versez dessus est dĂ©ductible des impĂ´ts et le bidasse gĂ©nĂ©ralement les impĂ´ts, il connait bien. D’ailleurs, cela paye sa solde alors autant en payer un peu ! En plus, l’État revalorise le solde du compte chaque annĂ©e pour compenser l’inflation (en ce moment ça doit commencer Ă  causer). La CARAC, qui gère le dispositif, apporte Ă©galement des bonifications et le tout est rĂ©cupĂ©rĂ© par l’épargnant lors de sa retraite. Cela peut ĂŞtre sous forme de rente majorĂ©e par l’état de 12,5 Ă  60% en fonction des conflits auxquels il a participĂ©. Il n’y a pas Ă  chiquer comme Plan d’Epargne Retraite, c’est top !

Le souci de ce placement militaire

Le problème est que cela ne colle pas toujours aux objectifs des militaires. Pour couronner le tout, quand tu as 20 ans, que tu es plein de testostérone, que tu es nourri (enfin quand ce n’est pas sur les cou***** à Jules) logé (quand ton ptit co a bien fixé la bâche au-dessus du trou de combat) et blanchi (faut dire qu’avec les fringues prétâchés qu’on te file pas besoin de grand-chose) et que toute ta solde, c’est de l’argent de poche, les tentations pour les belles voitures et les coups à la popotte prennent souvent le dessus sur tout le reste. On est tenté de se dire qu’on a tout le temps pour préparer l’avenir.

Trouver les meilleures solutions financières

L’avis de Kendrick

Ne faites pas comme moi à l’époque !!! Les possibilités sont énormes et les besoins réels. Protéger ses proches, construire son patrimoine, préparer sa retraite, autant de préoccupations qui devraient être dans la tête de tous les bidasses. En plus, vous avez tous les moyens pour construire votre avenir sans vous priver. Une solde net intéressante (surtout pour les paras, et oui, il fallait faire le bon choix pendant les trois jours !) très peu de charges et des primes régulièrement grâce aux OPEX et à la nouvelle tendance du moment, l’opération sentinelle ! 

Alors parlons un peu de chiffres :

Une jeune recrue touche une solde d’environ 1300 euros par mois (s’il avait choisi les fraises des bois, il en toucherait 2000, mais pour sauter d’un avion, en plein vol, il faut être vraiment azimuté, alors il a préféré la randonnée pédestre…).  Soit 15.600 euros net par an. La preuve que ces mecs ne risquent pas leur vie par cupidité…

Partons du principe que ce n’est pas une crevure. En plus de partir au moins une fois par an en vigipirate, il fait aussi une OPEX. Soit environ 7150 euros par an de plus.

Ce qui nous donne environ 22 750 Euros net par an.

Concernant les charges, le militaire en a peu, mais elles sont conséquentes :

  • Le crĂ©dit de la voiture environ 500 euros par mois (Eh oui pour sortir faut une belle voiture)
  • La cervoise Ă  la taverne environ 450 euros par mois aussi (faut bien mettre de l’essence dans le moteur)
  • Les restaurants environ 250 euros par mois (pas toujours gastro, mais après le palais des gourmandises, tu peux tout bouffer sans craindre pour ta vie)
  • Les autres charges (assurances etc…) environ 200 euros par mois.

Si mes calculs sont bons, il lui reste à notre jeune première classe environ 5950 euros par an. 

Pour lui deux possibilités, la première mettre un peu plus de carburant dans le moteur. La deuxième, préparer son avenir et pour cela les solutions sont multiples et peuvent répondre à des objectifs comme constituer un capital, créer des revenus complémentaires, protéger ses proches et même préparer sa retraite (il n’y pense pas, mais lorsqu’elle sera proche, l’effort à fournir ne sera pas le même et les primes sont assez mal valorisée dans le calcul de celle-ci).

Si vous optez pour la deuxième option, rendez-vous sur le site https://nyko.io/ où vous trouverez de l’information sur différents supports d’investissements et si vous souhaitez un accompagnement personnalisé, c’est avec plaisir qu’on vous collera un instructeur équipé de super aides pédagogiques et d’une bonne dose de moralex !

Et si vous choisissez la première option… On se retrouve à la popotte !

Abonnez-vous Ă  la 

Nyko’s Newslettter

Nicolas
Nicolas

Nicolas est spécialisé en Gestion de Patrimoine et est le CEO de Nyko.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

[trustindex data-widget-id=68277445151b52893b57b91b6b]

Recevoir les meilleures opportunités financières

Recevoir le Guide Financier 2022

Prends en main ton patrimoine