CTR, CPL, CPC, SEO, SEA, le Webmarketing dans tous ses états ! Des Cadeaux dans l’article 🎁

CTR, CPL, CPC, SEO, SEA, le Webmarketing dans tous ses états
Sommaire

Se lancer dans une nouvelle activité n’est jamais chose simple. Mais si on ne souhaite se dédier qu’aux clients à notre disposition, nos recommandations, ou les leurs, le spectre du possible se limite. Par contre, si on décide de rayonner sur la toile, il y a plus de chance de toucher les personnes et ainsi avoir plusieurs canaux d’acquisition.

🎁 Je vais déjà vous faire part du premier cadeau, un autre canal d’acquisition. Je travaille avec une plateforme de prise de RDV, pour me développer, je ne compte pas seulement sur mes recommandations ou les “leads” du site, je teste plusieurs canaux. C’est ainsi que j’ai pu tester une plateforme française, et j’en suis satisfait, ceux qui veulent les coordonnées, faîtes moi un whatsapp ou SMS au 06 44 67 44 19. Je vous envoie leurs coordonnées.

Mais aujourd’hui je vais prendre un risque, je vais vous donner tous les outils et moyens que j’ai utilisé pour mettre en place le site Nyko.io ainsi que tout ce qui tourne autour.

Je vais même aller plus loin, cet article est un relai de la Newsletter Linkedin. Si cette Newsletter dépasse les 100 Likes, et que vous avez massivement partager celle-ci, je vous propose deux choses :

  • J’aide la personne qui a le plus partagé l’article à monter son site web, je prendrai une demi journée pour l’aider sur WordPress, Canva, Plesk, Semrush, Hubspot… 
  • J’enregistre l’atelier que nous aurons fait et le partage à tous

Le but sera donc de monter un site internet en partant de zéro et donner le maximum d’informations et de tutoriels pour que chacun puisse le faire. Cette personne pourra ainsi, à la fin de la journée, avoir une coquille afin de publier sur les réseaux sociaux, publier des articles sur son site, avoir une identité visuelle… 

Avant de parler d’outils, parlons des résultats à date

Ce que je déteste en Web c’est que la plupart du temps, les datas sont cachées, personne ne sait vraiment les metrics des autres sites. C’est compréhensible, soit on est en phase de développement et les chiffres ne sont pas performants, soit on est performant et on ne veut pas donner ses recettes. Mais il est important de comprendre qu’en étant transparent, on peut trouver chacun de l’entraide. Nous n’avons pas tous les mêmes moyens et capacités.

Je vais donc vous donner mes metrics, je ne peux pas dire qu’elles soient les plus performantes, sans point de comparaison, ce que je peux dire c’est que j’en suis satisfait. J’ai monté le site Nyko pour trois choses :

  • Donner du contenu pédagogique accessible à tous
  • Développer la notoriété de la marque Nyko
  • Obtenir des contacts issus du site 

Je vais donc vous donner quelques metrics sur le site, afin que vous puissiez en avoir une idée :

Si je devais résumer les dernières images je vous dirai :

  • Des visiteurs qui augmentent sur le site
  • Un nombre d’impression en évolution 
  • Un CTR qui diminue, certaines nouvelles pages et mots clefs ne sont pas encore optimisés 
  • Plus de 1 300 mots clés organiques 
  • 129 Backlinks (une personne se reconnaîtra :-))
  • 48 Leads en 3 mois

Tout le développement ayant été fait en gratuit, sans campagne, simplement en SEO. Je suis donc plutôt satisfait. Mais maintenant, une fois que le SEO sera un peu plus optimisé, il va falloir passer au SEA, je pense que j’en ai déjà perdu certains, je vais donc reprendre un peu la base. Je ne passerai au SEA que lorsque j’aurais en SEO au moins 30 leads / mois, ce qui pour moi est un signe que le site permet déjà naturellement d’avoir de l’acquisition. C’est une idée personnelle, je me trompe peut être.

Première étape : le développement de l’identité visuelle

Je ne vais pas m’éterniser dans cet aspect de création graphique, mais sachez que vous pouvez très facilement trouver des kits tout faits. Il va de soit que vous n’aurez pas quelque chose de sur-mesure, mais pour un lancement, le coût est tout de même important. Ensuite, si vous préférez partir sur quelque chose qui soit exactement ce que vous imaginez, je vous invite à contacter un graphiste, cela vous permettra de gagner du temps.

Les outils de type Adobe sont tops, mais nécessitent un délai de mise en place, pour un lancement. Ce n’est peut-être pas idéal. Pour ma part, j’ai imaginé mon logo et je l’ai construit sur Adobe Illustrator. Le design est simple, je connaissais déjà les couleurs, le bleu, donc j’ai pu le faire rapidement.

La couleur que vous voulez est aussi importante. Il faut tester, et garder le code Hexadécimal qui en ressort. Certains sites vous le donnent avec un outil pipette. Pourquoi garder le code Hexa ? Dans un site internet, on va pouvoir le reprendre, mais il faut le connaître. Il est formé comme cela #FF5733 par exemple.

Deuxième étape : les choix techniques

Le choix du serveur est très important, car ce sont ses caractéristiques qui vont soit vous faciliter la vie, soit vous la rendre compliquée. Beaucoup se tournent naturellement vers la solution OVH, qui est une bonne solution de base. J’avais choisi cela auparavant, avec un serveur pré installé su Plesk. Ils ont changé leur solution, en passant par du cloud à 100%, et je n’ai pas adhéré, ou pas voulu changer mes habitudes.

J’ai donc choisi la solution Dedibox de Scaleway. J’ai pris cette solution car j’ai vu que pas mal de sites l’utilisaient. Première astuce, vous pouvez trouver le type de serveur d’un site, dans ses mentions légales.

Le choix est assez simple, une offre Start 2, avec assez de disque dur, de ram, ou de traffic pour être performant. Pour se lancer une telle offre va vous revenir à 9,99 € /mois. Pour ma part j’ai ajouté l’option Plesk qui revient environ à 15 € / mois. C’est un outil de gestion de serveur. Il va grandement vous faciliter la vie et la mise en place du serveur ainsi que ses sauvegardes.

L’aspect technique est pour moi fini, puisque nous avons le serveur, la solution pour le gérer, ainsi que déployer un site Web.

Troisième étape : le choix de l’environnement

Il y a de cela quelques années, les soucis auraient été multiples pour créer votre site ou travailler sur le cloud. Aujourd’hui, même pas besoin de réfléchir, il faut aller sur la solution WordPress. Gratuite, avec un fort développement d’outils et de templates. C’est la solution la plus simple. Je pense que quasiment tout le monde peut faire un site avec WordPress.

N’ayez donc pas peur, vous n’allez pas coder du html ou du php pendant des heures. Vous allez simplement faire du drag & drop sur un site visuel pour mettre en place l’architecture de votre site. 

Avec WordPress il va vous falloir mettre en place différents outils afin de pouvoir être performant. L’environnement pour le site est une chose, l’environnement global en est une autre. C’est ainsi que les outils suivants vous seront importants.

Le choix du CRM – Hubspot

J’en ai testé plusieurs, et chacun a ses avantages et inconvénients. Hubspot a été mis en place à la base par une équipe de Webmarketing. Ce n’est qu’ensuite que l’outil de CRM réel a été développé. Aujourd’hui, avec une simple version gratuite, vous pouvez suivre vos échanges de mails, vos RDV, mais aussi faire des formulaires sur WordPress, suivre le traffic…

Je recommande sans aucun soucis Hubspot afin que vous puissiez gérer au mieux vos clients.

Le choix de l’outil Mail & Fichiers – Google

Une fois que vous avez choisi le nom de votre société, il va falloir acheter son nom de domaine pour avoir le nom approprié. Une fois que cela est fait, il va bien falloir recevoir des emails et stocker des fichiers. Pour ma part j’ai choisi la solution Google, simple, facile et efficace.

Vous avez aussi une solution Microsoft, mais je n’ai pas trop aimé l’environnement et l’expérience utilisateur. Je me suis donc tourné vers une solution que je connais, maîtrise et qui est en place dans beaucoup d’entreprises.

Le choix de l’outil pour les design – Canva

Il va falloir produire des images, des visuels et du contenu. C’est ainsi que je me sers principalement de l’outil Canva. J’en avais déjà parlé dans une autre Newsletter mais c’est un outil dont je me sers quotidiennement.

C’est une utilisation simple, que ce soit des images, des vidéos, du montage, tout est dedans. Je vous conseille dès le début de faire ce choix là.

Quatrième étape : la mise en application

Vous avez tous les outils nécessaires afin de créer votre site, suivre les contacts, et développer l’acquisition de leads. La mise en application consiste en les étapes suivantes :

  1. Création du site internet WordPress, le choix le plus simple est de choisir un template. Je vous conseille aussi d’opter pour l’add-on elementor qui facilite la mise en application des graphismes. Acheter un template et adaptez le.
  2. Création de contenus, que ce soit les pages webs, les articles, ou bien la charte visuelle, il faut tout simplement produire. Mais concernant les articles, je vous conseille de choisir un axe éditorial et vous y tenir. Il existe des paramètres pour que les articles soient performants, mais le mieux étant un contenu unique, qui vous ressemble. Être convaincu pour être convaincant.
  3. Déploiement de relais, tous les matins je passe au minimum 30 Minutes pour relayer l’article que je viens de publier.
  4. Chercher des backlinks : le mot est lâché, il est important aussi d’avoir d’autres sites qui pointent vers le votre. Pour autant, si les liens sont échangés, le site A pointe vers vous, et vous pointez vers le site A, pas d’intérêt. Il faudrait faire un échange croisé. Les backlinks augmentent votre visibilité et votre autorité, selon l’autorité du site qui renvoi vers vous.

La production de contenus doit être régulière, je vous donne mon agenda, je suis matinal, et cela me permet d’être régulier. Le matin est consacré à cet aspect, mais je vais pouvoir réduire certaines plages horaires, je commence à être plus performant sur certains tâches. Vous voyez des créneaux de quasiment 5 heures, j’arrive en ce moment à le contenir en 2h30, je vous conseille de le faire le matin, j’ai du mal à joindre un client entre 6h et 8h, j’optimise ce temps là.

Cinquième étape : le suivi des KPI

Ce sont les données que vous devez suivre afin de savoir si votre site évolue ou pas. Je vais vous lister celles que je suis, il en existe sûrement plus, mais c’est déjà un début :

  • Impressions quotidiennes : le nombre de fois où une de vos pages sort sur une recherche. Plus vous avez de l’impression, plus vos articles sont dans une bonne dynamique.
  • % CTR : c’est le rapport entre le nombre de visiteurs de vos pages et les impressions de celles-ci. Plus il est élevé plus vos pages sont en haut du classement.
  • Nombre de visiteurs : C’est le volume de personnes qui visitent votre site internet.
  • Nombre de leads : Ce sont les visiteurs qui ont fait une demande sur un formulaire du site.
  • Nombre de mots clefs référencés : ce sont les mots qui vont venir être référencés par Google ou Bing.
  • Autorité du domaine : plus votre domaine a une bonne note, mieux vous êtes classé. Pour Google vous devenez une autorité de référence.
  • Position moyenne : c’est la moyenne de positions de vos pages, compte tenu des mots clefs recherchés.

Si vous mettez en place d’autres KPI, dîtes le moi, que nous en fassions profiter tout le monde. 

Maintenant que le développement naturel (SEO) est fait, il va falloir s’atteler au développement payant (SEA), et je vous ferai un article dédié pour vous parler de mes réussites et échecs. Je vais donc vous parler de :

  • Pubs facebook
  • Pubs instagram
  • Pubs google
  • Linkedin

J’essaierai de vous donner toutes les informations pour que vous ne perdiez ni temps ni argent.

Quelques Cadeaux en vrac 🎁

Je vous ai déjà donné un premier cadeau, une source de RDV de qualité, qui va vous permettre de développer votre champ des possibles. Mais je ne vais pas m’arrêter là, je vais vous donner des outils afin de pouvoir créer du contenu plus facilement, ou bien suivre votre :

  1. Semrush : un outil qui va vous permettre de suivre votre site, trouver des mots clefs, développer des backlinks, voir ce que font les concurrents….
  2. Answerthepublic : un outil qui avez un mot clef vous donne un champ sémantique important, il faut essayer c’est top.
  3. Substack : une newsletter nouvelle génération. J’arrive très facilement à créer du contenu, et avoir une communauté qui me suit. Voici son lien.
  4. La formation de Frédéric Courtois : comment vous dire, Frédéric est une mine d’or, il m’a quasiment tout appris. Il m’a rendu cela simple, le lien de sa formation , il en existe d’autres sur sur son site.

Je n’ai aucun lien financier avec chacun d’entre eux, je préfère le dire, mais ça m’a permis d’avancer à pas de géants.

Le dernier cadeau, vous l’aurez compris, ça va être du temps. En 3 mois, je pense que le site Nyko.io a obtenu de belles réussites, je vais donc vous donner toutes mes astuces pour réussir. Je ne suis pas fou, je me dis juste que la connaissance se partage, et il y a de la place pour tout le monde. A celui qui sera choisi, j’ai hâte de travailler avec toi.

Enfin, pour résumer, je ne me prétends pas du tout un expert dans ce domaine, j’apprends quotidiennement, avec cet article, j’essaie juste de vous faire gagner du temps. Les experts SEO, SEA, ne m’en veuillez pas, et n”hésitez surtout pas à faire votre publicité en commentaires, vous êtes bien mieux placés pour optimiser un site. Ma seul tâche est de montrer que c’est accessible au départ, et que par la suite, il est sûr qu’avec un expert n va bien plus loin.

Nicolas
Nicolas

Nicolas est spécialisé en Gestion de Patrimoine et est le CEO de Nyko.

1 Comment

  1. Ping:CTR, CPL, CPC, SEO, SEA, le Webmarketing dans t...

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recevoir les meilleures opportunités financières

Recevoir le Guide Financier 2022

Prends en main ton patrimoine