2,6 Milliards de collecte au 1er Trimestre, les SCPI s’envolent

2,6 Milliards de collecte au 1er Trimestre, les SCPI s’envolent
Sommaire

Les SCPI, Sociétés Civiles de Placement Immobilier, réalisent un 1er trimestre proche du record connu dans cette catégorie d’investissement. Il faut dire qu’elles ont tout pour plaire dans un contexte d’inflation, de guerre en Ukraine, les placements immobiliers ont la part belle. L’avantage principal, étant qu’un gestionnaire, a en actif plusieurs milliards, ce qui lui permet de mutualiser les risques locatifs et de revente.

L’immobilier en temps de crise

Les indicateurs sont plutôt compliqués à analyser pour l’épargnant, une guerre en Ukraine qui s’éternise, il y a encore quelques jours les élections présidentielles, l’inflation, le prix de l’essence, un CAC au-dessus de 6 000 points. D’ailleurs hier a eu lieu un flash crach, de 3,5 % durant en milieu de matinée. Un problème sûrement sur une transmission d’ordre. Cela tend tout de même à dire que le domaine financier reste complexe en analyse et en placements.

Trouver les meilleures solutions immobilières

L’immobilier est donc une valeur refuge qu’apprécie les épargnants. Il y existe une multitude de produits immobiliers, LMNP, Pinel, Déficit Foncier, Location nue classique, et les SCPI. Avec un resserrement des conditions de prêt, l’achat de SCPI est bien plus simple et accessible. Les normes HCSF ont radicalement changé le paysage immobilier actuel, beaucoup de dossiers se voyant refusés alors qu’il y a encore 2 mois ils auraient été acceptés. Les SCPI accessibles dès 2 500 euros sortent donc leur épingle du jeu.

2,6 Milliards de collecte au 1er Trimestre, les SCPI s’envolent-

Mais celà ne s’arrête pas là, les deux dernières années ont été rudes pour tous les placements. La crise COVID ayant mis en avant certains trous dans la raquette pour certains placements. Les SCPI ont gardé un rendement stable durant la pandémie, 4,49 % en 2021 selon l’ASPIM (Association Française des Sociétés de Placement Immobilier). Evidemment ce chiffre est à mettre en rapport avec l’inflation, et il lui est supérieur. La crise ayant plutôt accéléré la souscription sur certaines thématiques en rapport avec cette crise, les SCPI santé, entrepôts…

2,9 Milliards de collecte au 1er trimestre 2022.

Un pilier stable, la SCPI

Une SCPI, est gérée par un gestionnaire qui a sous sa coupe un parc immobilier en rapport avec la thématique de base. Les plus grosses en termes d’actifs, voient leur actif supérieur au Milliard d’euros. Ce qu’on observe, c’est que de plus en plus de SCPI dépassent ce chiffre du Milliard. Ainsi ce volet leur permet d’avoir une gestion mutualisée. Leur rôle est donc d’acheter des actifs pour développer leur parc immobilier, en vendre aussi une partie qui vient à être moins intéressante, et gérer les immeubles pour que les loyers tombent au maximum.

En tant qu’investisseur ou détenteur de parts de SCPI, vous allez donc recevoir des dividendes reversés la plupart du temps trimestriellement, en rapport avec la performance locative et aussi par moment les plus values réalisées. L’avantage de tels placements est qu’ils sont considérés comme des placements très stables. Prenons comme exemple Immorente de Sofidy, SCPI de plus de 30 ans qui a toujours vu ses chiffres stables et supérieurs dans la durée sur les placements de type bourse. 


La bourse a un aspect volatile très important, avec une SCPI, vous aurez moins de rendement sur une durée courte, évidemment moins de risque, mais surtout un stabilité bien plus forte. La bourse nécessite une connaissance et compétence afin de ne pas faire les mauvais choix et voir son capital dévalorisé, ce qui n’est pas rare. En SCPI, le temps sera votre meilleur ami, les parts étant souvent stables, les rendements aussi.

 

Simulation

Simuler votre Réduction d’Impôts

Nicolas
Nicolas

Nicolas est spécialisé en Gestion de Patrimoine et est le CEO de Nyko.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recevez le dernier guide SCPI